Dies 2: Ascension du Vesuve et découverte d’Herculanum

Ce matin, un défi attendait les élèves: l’ascension du volcan Vesuve.

20161011_113620

Ils se sont tous montrés très courageux et ont entamé l’ascension plein d’entrain (la plupart du moins).

Au sommet, ils ont pu admirer la superbe vue sur Pompéi et la baie de Naples.

20161011_123353

20161011_123744

Dans l’après midi, ils se sont mués en apprentis archéologues en explorant les ruines de la ville d’Herculanum détruite par l’éruption du Vesuve en 79 après JC.

20161011_160630

Malgré une météo capricieuse, nous avons ensuite pu rejoindre Piémonte où les élèves ont, avec joie, rejoint leurs suites avec vue sur mer.

Demain, nous visiterons l’amphithéâtre de Pouzzoles, le site volcanique du Solfatare et le musée archéologique de Naples.

Il n’y aura sûrement pas d’article demain car nous retournons dans l’hôtel de Fiuggi (où la Wi-Fi aussi est capricieuse…).

Dies uno : Arrivée à Rome sous le soleil.

(Cet article n’est publié qu’à présent car nous n’avons pas bénéficié de connexion Wi-Fi dans l’hôtel de Fiuggi.)

Le voyage en car s’est très bien passé. La plupart des élèves ont dormi une large partie de la nuit.

20161010_082252

Malgré le retard pris au départ, nous sommes bien arrivés à 8h à Rome.

20161010_084559

Nous avons petit déjeuné dans un parc puis nous avons entamé les visites.

20161010_110150

20161010_111847

La visite du forum s’est organisée autour d’un jeu de piste par groupes de 10 élèves. Nous nous sommes ensuite réunis pour écouter les exposés de plusieurs élèves.

20161010_140054

20161010_140449

Nous avons continué à profiter du soleil dans le Circus Maximus où nous avons déjeuné. Chacun a pu se détendre.

20161010_150418

20161010_151358

Après une large visite du Palatin offrant de splendides vues sur le forum et le colisee,  nous avons achevé cette journée de visites par celle du colisee.

20161010_090423

20161010_173833

20161010_174249

 

Enfin, nous avons été très bien accueillis à l’hôtel où un bon repas et une nuit de sommeil bien méritée nous attendaient.

 

Critique ciné – La vie en Grand

A l’occasion de la sortie en DVD du Film La Vie en grand de Mathieu Vadepied, les élèves de la 5ème4 vous donnent leur avis sur le film.

la-vie-en-grand

L’histoire :

L’histoire a commencé par Adama qui part à l’école et qui fait du sport avec le prof de l’EPS (professeur principal). Mamadou, l’ami d’Adama, a trouvé de la drogue. Adama et Mamadou vendent de la drogue mais ils ne savent pas qu’ils auront des problèmes avec des dealers …

Samba et Malcolm

Le jeu des acteurs :

-Adama:

Oui, l’acteur joue bien son rôle surtout quand on lui a braquée un pistolet sur la tête .

Elhadj

L’acteur ne regarde pas la caméra il est crédible ; tous les acteurs jouent bien leurs personnage de dealers , de maman etc … Les meilleures scènes d’après moi c’est quand Adama se fait courser par les dealers. On voit bien dans cette scène que Adama a peur.

William

-Mamadou :

L’acteur joue bien son rôle car ce n’est pas facile. Mamadou joue bien la scène quand ils sont dans les toilettes et dans le parking car le dealer pointe une arme sur Mamadou.

Ce film est triste est dynamique car  il y a beaucoup d’actions.

C’est une banlieue sale et dangereuse car il y a beaucoup de dealers.

Christian et Kévin

-la CPE :

La CPE a bien joué son rôle, elle lui a donné une sanction, elle lui a crié dessus, elle a appelé son professeur principal pour trouver une solution.

Elle a un bureau assez rangé et porte des vêtements stricte (chemise et jupe).

Elle pourrait être une assez bonne cpe, si elle ne criait pas sur les élèves et élevait sa voix. Ça pourrait être crédible si le professeur principal était gentil.

Selon moi, je crois qu’on pourrait vivre ça dans notre vie d’élève. Ce sont les deux élèves qui ont commis la faute et pas juste Adama. Si je mets dans cette situation je la trouve assez bien car le professeur principal et la cpe proposent un contrat au lieu de le renvoyer.

Abinaya et Mylène

-La professeure de français :

L’actrice qui jour la professeur de français joue bien son rôle, elle est gentille, c’est une bonne professeur à ce qu’on voit dans le passage suivant.

Dans un passage du film, quand l’élève récite son poème la professeur de Français félicite l’élève car elle l’a bien récité.

Elle pourrait être crédible même si c’est une actrice. Elle serait crédible si elle remplaçait notre professeur.

Phanuja et Thiruja

Ma scène préférée : la violence d’une poursuite.

Ma scène préférée est quand les dealers ont couru après Adama dans le collège .

Cette scène procure quelques sentiments.

J’ai aimé cette scène car elle était très dynamique et violente.

Adam et Mohamed

Quelle école ?

L’Image de l’école donnée par le film et que les élèves sont parfois mal polis avec les professeurs (avec le professeur d’EPS de temps en temps). A l’âge de 12 ans,13 ans ils vendent de la drogue à des lycéens. Adama croit que qu’il peut aider sa mère en vendant de la drogue alors que ça peut provoquer des problèmes. Cependant, Adama a aidé le professeur à ranger le matériel d’EPS avec d’autres élèves.

Dans cette scène, Adama et un élève ont provoqué des embrouilles et ils se sont frappés. A la fin, Adama a donné un coup sur le nez de l’élève donc il est passé chez la C.P.E. La C.P.E lui a dit, « Si tu as la moyenne au prochain trimestre tu n’auras pas de conseil de discipline,et si tu n’as pas la moyenne, t’auras un conseil de discipline ». La C.P.E lui a laissé une chance.

Vers la fin les grands viennent dans l’école pour le frapper et après ils ont frappé le prof de sport et ils ont appelé la police.

Oumou et Pirashalini 

Dans la cité.

L’image de la cité donnée dans le film est une cité violente et dangereuse avec plusieurs dealers, et des petits appartements. Un moment , Adama regarde par sa fenêtre , il voit une bataille entre les jeunes de cité et la police.

Mais il y a aussi des choses positives :

Comme Adama qui aide les Maraîchers à installer le marcher. Il y a la mère de Adama qui est qui est là pour lui , il y a des amis dans la cité pour s’amuser, et il y a des magasins en bas des appartements.

Les personnages de la cité de ce film sont crédibles car quand on a vu ce film pour la première fois , on y a vraiment cru : ça a l’air d’une histoire comme les autres.

Akrame et Sofiane

Le message que l’on veut transmettre…

Dans le film le message que l’on veut faire passer et que si on nous propose un travail de la rue autrement dit «dealer» il ne faut surtout pas accepter. Il faut en parler et ne pas s’enfoncer, sinon on peut aller en prison parce qu’on s’est fait manipuler. Et surtout, il faut en parler : grâce au professeur de sport, Adama a pu sortir de la misère en allant dans un internat dans une autre région.

Dans ce film l’ éducation est un vrai secours : le professeur de sport aide Adama à sortir de la misère .A la fin, Adama se dit qu’il faut se re-concentrer sur l’école et va dans un internat dans une autre région.

Dans se film la misère est très présente. On le voit par exemple quand  sa mère  se lève très trop et revient chez eux très tard pour subvenir à leurs besoins et ils n’ont pas de machine à laver.

Enfin, on montre que dans la cité le travaille illicite est normale et qu il n’y a que ça pour s’en sortir alors que ce n’est pas vrai.

Lylia et Dounia

Les 5e4 en reportage sur le terrain

 

L’objectif du mois de Janvier fixé par Mme Simerey et Mme Vigneron aux élèves était : faire un reportage en 3 semaines sur une structure de Bondy. Les professeurs ont décidé des groupes et distribué les sujets.

Le défi pour les élèves était de réaliser un reportage de A à Z:

  • rechercher le contact de la structure et la contacter par mail ou téléphone.
  • obtenir un RDV
  • se déplacer
  • prendre des photos et interviewer les responsables
  • rédiger le reportage et penser la mise en page.

Pour la rédaction, les élèves avaient des contraintes:

  •  Réponse à la problématique imposée: en quoi ce lieu est il important pour la ville de Bondy.
  • Un titre bien choisi
  • Des paragraphes avec des titres
  • Des photos avec légende
  • Une interview d’un intervenant important ou des citations.

Les élèves ont bénéficié de deux relectures par les professeures suivies de la correction par les élèves.

Merci aux responsables qui ont bien voulu prendre sur leur temps pour accueillir les élèves et répondre à leurs questions.

Retrouvez ci dessous, le résultat de leur travail. Vous pourrez ensuite voter pour l’article qui vous a le plus intéressé en cliquant sur les smileys en fin de page.

Bravo aux élèves qui ont largement joué le jeu et se sont démenés pour obtenir des rendez vous !

 

 

 

Les petits écoliers chantants de Bondy mettent de la bonne humeur dans toute la France

Visite le Samedi 23 Janvier 2016: ambiance, c’est magnifique ! 

IMG_1578Nous voici devant la porte d’entrée.

La création de cette chorale

Cette chorale créée en 1945 est un monde rempli de petits enfants. Elle est composée d’enfants de 8 à 18 ans. Elle a été créée pour divertir les enfants. C’est une bonne activité car elle se déroule tous les samedis de 14h à 15h30. Elle invite fille et garçon à entrer dans le monde du spectacle. Elle nous apprend à travailler ensemble à s’amuser, à chanter et surtout à nous enrichir. C’est une très belle chorale car on peut réunir garçons et filles pour faire une activité ensemble.

C’est génial vous ne trouvez pas !

IMG_1558 Une séance de chorale.

Qui sont les enfants qui chantent ?

Ces enfants sont du quartier, leurs parents les ont inscrits pour qu’ils s’amusent en faisant une activité, plutôt que de s’abîmer les yeux en regardant (la télé, le portable, l’ordinateur etc.…).Ils ont entre 8 et 18 ans. Ces enfants sont en primaire, au collège voir au lycée. La chorale est mixte, ce n’est pas juste une activité pour les filles, il y a aussi des garçons ne les oublions pas ! En tout il y a 40 filles et 15 garçons. Ces enfants ne se connaissaient même pas, mais au fil du temps ils ont appris à se connaître et à travailler ensemble. C’est génial, vous ne trouvez pas !

IMG_1574 

Que font-ils avec l’argent qu’ils gagnent ?

Avec l’argent gagné, les petits écoliers ont pour but de découvrir et de visiter la France et les pays étrangers. Mais ils ne vont pas y arriver seuls, il y a monsieur Gilbert Oget leur professeur de chant avec qui ils s’entraînent et chantent. Quelquefois, ils s’achètent des nouvelles tenue mais identiques, elles sont adaptées et confortables pour les filles et garçons

Pourquoi est-ce important ?

Pour commencer, c’est important pour les enfants de s’amuser et de découvrir le monde. Il y a les parents, la famille qui peuvent être fiers de leurs enfants. C‘est aussi un moment de distraction pour les adultes qui ne travaillent pas et qui peuvent aller les voir.

Par Abinaya, Ryles et Rouslane.

 

A Bondy, des activités bondissantes !

Nous nous sommes rendus au service culturel de la ville de Bondy.

A quoi sert le service culturel de Bondy ?

Ce lieu sert à Bondy car il propose des activités différentes comme la bibliothèque, le cinéma, la musique, le chant, la danse et les arts plastiques. Cela permet aux gens de faire leurs activités préférées.

 

Des spectacles de danse Jazz: Danse_JAZZ_2014[1] crédit photo: ©Maurice Partouche.

 

Agenda culturel 2015/2016

Tous d’abord il y a des activités comme la découverte de Bondy .

Pour plus de détails, allez sur le site.

Des expositions d’art: Expo_enfants_2015[1] crédit photo: ©Séverine Jacquinot

Interview de Madame  Merle

1) Quel votre rôle ?

Je suis la responsable des pratiques culturelles. 

2) Changez-vous les programmes quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement ?

Les trois, il y a des spectacles tous les trimestres. 

3) Quel est l’activité  la plus choisi par les gens?

C’est la danse. 

4) Depuis quand travaillez-vous  ?

Je travaille depuis 2014. 

5)Est-que il y a beaucoup de personnes qui viennent ?

Oui, par exemple, au théâtre, il y a 2294 jeunes spectateurs. 

Des spectacles de théâtre:Théâtre_amateur_2015[1]crédit photo: ©Guillemette Galland

6) Qui dirige la municipalité ?

C’est Mme la Maire. 

Par Dounia, Mohamed et William.

Dans les coulisses du Bondy Blog !

La présentation du Bondy Blog

Par rapport aux autres villes , il y a un blog à Bondy. A l’entrée de la porte , il y avait écrit « ESJ Lille » qui veut dire École de Journalisme. Nous avons sonné devant la porte, un blogueur nous a accueilli. Nous sommes rentré, c’était sombre, c’était plus grand que se que l’on croyait. Il y a énormément de salles !

 

20160115_163910                 20160115_164734

L’entrée du Bondy Blog !

 

L’émission de télé

 Le Bondy Blog a sa propre émission qui se nomme Bondy Blog Café et qui passe une fois par moi : à 10h sur LCP (chaîne 13 de la TNT), à 18h40 sur France Ô (chaîne 19 de la TNT)

Et nous trouvons aussi que leur site est très bien fait,et leur slogan est vraiment super !

20160115_164743                          20160115_164814

Voici la salle d’accueil (d’attente) !                             C’est ici que les émissions de radio du Bondy Blog sont enregistrées !

 Pourquoi le Bondy Blog est-il important pour Bondy ?

Le Bondy Blog est important pour la population de Bondy car c’est le seul blog à Bondy et sa donne plus d’importance (une meilleur image de Bondy).

Interview d’un blogueur:

 Votre blog a combien de vues par mois ?

Le Bondy Blog a environ 150 millions de vues par mois.

 Votre blog passe t-il à la télé, si oui sur quelle chaîne ?

Oui , il passe sur LCP et France Ô une fois par mois.

Combien êtes-vous à travailler sur ce blog ?

Il y a 5 personnes employées, et plus de 50 blogeurs.

Avez-vous des collégiens ou des lycéens qui viennent faire leur stage ici ?

Des lycéens, oui mais avant on avait des collégiens mais plus maintenant, surtout en septembre à la rentrée.

 20160115_164751                               20160115_164804

Voici la salle de réunion, c’est ici que toutes les décisions se prennent.     La salle des cameras où sont faits les montages

20160115_164840Ici, les blogueurs effectuent des recherches et commencent leurs articles.

Par Sofiane, Pirashalini et Malcolm.

Le Rocher: Oser la rencontre, choisir l’espérance !

BONDY, 16ans DE ROCHER

Le rocher existe depuis 2000. Il propose des activités:

« Jouer dans la rue »: Les animateurs accompagnent les enfants dans leurs jeux de rue.

 » Un café de rue », le jeudi matin: les animateurs offrent un café et discutent avec les gens.

 » Visite chez les gens », les Mardi, Jeudi, Vendredi: les animateurs vont chez les gens pour parler avec eux.

 » Les mini aventuriers »: les enfants de 4 à 8 ans jouent et s’amusent entre eux. Les « éclaireurs » consiste en la même chose mais pour les adolescents.

20160120_162053      20160120_161556

Il y a aussi de l’aide aux devoirs. Il y a 8 associations en tout dans la France.

20160120_161820

INTERVIEW DES ACTEURS DE LA STRUCTURE

20160120_154530

Comment s’appelle la directrice ou le directeur?

Jean François Morin.

Qu’y a-t-il comme personnel?

24 salariés, 400 volontaires de 18 à 25 ans.

Quel est votre rôle?

Responsable des relation institutionnelles.

Le rocher existe depuis quand?

Le rocher existe depuis 2000.

En quoi est il important pour la ville?

Dans ce quartier, il y a des gens qui ne connaissent pas le français ou ne connaissent personnes donc nous les aidons. Il y  un faible taux d’alphabétisation.

Quel est votre objectif?

Nous somme en contact avec les étrangers, ça nous intéresse beaucoup. Et j aide le rocher à trouver de l’argent.

AVIS DE FATIM, ÉLÈVE DE LA 5e4 QUI SE REND PLUSIEURS FOIS PAR SEMAINE AU ROCHER

« Nous nous occupons des lapins et nous lisons des livres. On fait nos devoirs. Nous avons un jardin. Nous faisons des crêpes ou des bracelets brésiliens. On met des chaussons dans la salle car c’est une nouvelle salle. »

OUMOU SIDIBE

SENTUAMISELVAN ABISHA

JABALAH ADAM